Qu’est ce que la formation profesionnelle continue ?

Rate this post

La formation professionnelle se décline sous différentes formes. L’une des catégories les plus plébiscitées est la formation personnelle continue. C’est la formule en vogue, en compétition avec les autres types d’apprentissage dont l’alternance ou la formation initiale. Mais en quoi ça consiste ?

Formation continue : définition et conditions

Il s’agit d’un concept de formation dont le principe tient du droit individuel au développement des compétences tout au long de la vie. Précisément, la formation professionnelle continue est celle proposée à des personnes qui ont quitté la formation initiale et qui sont définitivement entrées dans l’univers des métiers, et qui souhaitent encore acquérir ou améliorer leurs capacités dans un domaine précis. Salariés et demandeurs d’emploi y trouvent intérêt, étant donné la concurrence qui règne actuellement dans le monde du travail. 

La formation continue doit composer avec le statut et les occupations professionnelles du candidat. De ce fait, elle est souvent organisée en dehors des heures de travail, sauf si l’entreprise qui peut en être l’initiatrice établit des heures spécifiques.

Quelle différence avec la formation initiale ou en alternance ?

À l’opposé de la formation professionnelle continue, les formations initiales et alternées sont organisées sur une longue durée : de 6 à 24 mois pour l’alternance, et quelques années pour la formation initiale. Ensuite, si la formation initiale est mise en œuvre avant l’entrée de l’apprenant dans le monde du travail, l’alternance offre un statut d’employé au candidat. Mais si cette dernière formule tend à confondre formation et expérience professionnelle, la formation continue s’en distingue par un horaire de formation plus restreint (cours du soir, cours de midi…).

Comment souscrire à un cursus de formation continue ?  

La formation continue est ouverte à tout professionnel qui en éprouve la nécessité, ou à l’entreprise qui désire en faire profiter à un ou plusieurs collaborateurs et établit un plan de formation financièrement à sa charge. Quant au choix de la formation, si celle-ci est de l’initiative même du salarié, celui-ci aura à mobiliser son Compte personnel de formation. Si celui-ci n’est pas suffisant pour financer la formation souhaitée, il est toujours possible de négocier avec l’employeur, Pôle emploi, ou sa branche professionnelle. Pour des formations en continu sur une longue durée (pouvant atteindre 1 an), les candidats peuvent aussi faire valoir leur droit au congé individuel de formation entre autres.

Spécialement pour les personnes diplômées qui veulent s’inscrire pour une formation supérieure, ils doivent avoir un diplôme reconnu par l’État. Exceptionnellement, certains certificats de VAE sont recevables, en fonction des conditions établies par l’organisme de formation.

Retrouvez la formation profesionnelle continue avec Aforp : https://www.aforp.fr/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *