L’agriculture solidaire

5 (100%) 1 vote

Avez-vous déjà entendu parler de l’agriculture solidaire ? Plusieurs personnes ont peu ou pas d’idées sur ce qu’est vraiment l’agriculture solidaire. Encore appelée AMAP, l’agriculture solidaire renvoie à une coopération entre producteur et consommateur. En effet, chaque consommateur prend lui-même l’initiative de payer à l’avance pour des produits alimentaires que l’agriculteur lui livrera plus tard. Cette forme d’agriculture repose sur la solidarité et la confiance entre les différentes parties. Nous vous disons tout sur l’agriculture solidaire.

Historique de l’AMAP

Il était une fois dans les années soixante, le développement économique du Japon était au-delà de toute espérance. Cette croissance ne fut pas sans inquiétudes. En effet, les familles, conscientes de l’usage de produits chimiques se soucièrent de l’impact que cette agriculture industrielle aura sur leur santé. Elles avaient raison, car cette forte production fut la cause des cas de maladie de Minamata, des terribles empoisonnements au mercure… 

C’est suite à cela que les Teikei, traduit par « engagement de coopération » en français, ont vu le jour. Il était question pour des consommateurs de financer la production agricole d’un agriculteur. En contrepartie, ils recevaient des denrées alimentaires dépourvues de produits chimiques. Guidées par les pensées de Rudolf Steiner, des expérimentations ont été lancées sur la base de ce principe à la même période en Allemagne et en Suisse. 

En mi-années 80, deux fondateurs de l’AMAP, le Suisse Jan Vander Tuin et l’allemand Traugher Groh se rendirent aux États-Unis et lancèrent la création des CSA. Cet archétype s’étendit en un clin d’œil aux États-Unis et en Europe en début 2000. 

De nos jours, l’AMAP est pratiquée dans le monde entier. En effet au niveau régional, les AMP ne cessent de se repartir en réseau, national et international. Depuis 2008, URGENCI symbolise les accords entre producteurs et clients. Retrouvez notre article sur les avantages d’une maison comtemporaine ici.

Pourquoi faire de l’agriculture solidaire ?

La première raison de se lancer dans l’agriculture solaire c’est d’abord parce qu’elle garantit au consommateur, l’accès à des produits alimentaires bio. Si vous êtes agriculteur, cette forme d’agriculture vous permettra d’avoir des entrées sûres chaque année. Ainsi, vous pourrez mieux planifier votre production. En fait, l’engagement que ces derniers prennent est semblable à un partenariat gagnant-gagnant. 

Un autre avantage de l’agriculture solidaire est qu’elle favorise la production de denrées alimentaires saine et autonome. Par ailleurs, elle encourage une production plus diversifiée. En effet, l’agriculteur, voulant satisfaire le client, sera contraint de varier ses cultures. Elle permet aussi de consolider les liens entre les citoyens et leur région. 

Les différents types d’AMAP

L’AMP peut partir d’une communauté de consommateurs en quête d’un agriculteur prêt à produire pour leur compte. L’initiative peut aussi découler d’un producteur. Dans ce cas, il devra rechercher et convaincre des consommateurs à adopter son idée. Peu importe l’instigateur, les AMP varient selon les régions et leurs occupants.  

Il peut arriver que dans une AMP, la production d’un ou maints producteurs soit destinée à une communauté de clients ayant pris part aux travaux champêtres. Il existe aussi des AMP dont les membres sont en même temps producteurs et consommateurs. Peu importe le type d’AMP, le principe est le même : la solidarité.

Retrouvez en livraison Les Paniers de fruits et légumes avec le Panier du Citadin

Separator image Publié dans cuisine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *