Aménager ses combles, les étapes à ne pas rater

Rate this post

Pour réussir l’aménagement de chambre sous combles, il est important de respecter certains points. Ces derniers ne concernent pas uniquement le domaine de la construction (choix des matériaux, supports, charpente, etc.), mais concernent également d’autres éléments obligatoires (isolation, procédures administratives, code de l’urbanisme, etc.).

L’évaluation de la faisabilité du projet

Avant d’entamer le chantier, il convient tout d’abord d’en évaluer la faisabilité. Cette étape est indispensable afin de s’assurer que les travaux à réaliser respectent véritablement les normes de sécurité et de confort en vigueur. Par exemple, il est conseillé de vérifier l’état du plancher. Ce dernier doit normalement supporter le poids de l’aménagement. Il est aussi nécessaire de savoir s’il s’agit d’un comble aménageable ou d’un comble perdu. C’est justement après cette démarche que l’on pourra décider de procéder à un simple aménagement, ou à un changement de pente, voire à une surélévation de la maison et avoir une estimation claire de l’ampleur des travaux.

Bien définir son projet

Au début de votre projet d’aménagement de combles il conviendra de définir la finalité de l’agrandissement, avant même de procéder aux travaux d’aménagement. La raison est simple : en connaissant les raisons de votre aménagement, il est plus facile d’évaluer la faisabilité du projet et de déterminer un budget. Par exemple,  le choix des matériaux à utiliser différera systématiquement si il s’agit par exemple d’une salle de bain sous comble ou dans le cas d’un aménagement de chambre sous comble. Normalement, si l’on opte pour l’aménagement d’un toilette ou d’une douche, il faudra s’orienter vers des matériaux non sensibles à l’humidité, etc. Et si l’on décide d’installer une pièce à vivre, alors il faut penser la luminosité, à l’isolation phonique…

L’isolation du comble

Une fois votre projet défini, il faut ensuite penser à l’isolation qui est un point essentiel pour vos combles. Celle-ci doit être efficace afin de diminuer votre facture énergétique car des combles bien isolés peuvent vous faire économiser jusqu’à 30%. Pour cela, il est conseillé de choisir de bons isolants même si ils sont coûteux car ces derniers seront vites amortis. Par ailleurs, vos isolants devront être en adéquation avec votre projet, s’il agit d’une salle de bain, l’isolant ne sera pas du même type que si il s’agit d’une chambre. Plusieurs méthodes de pose existe, vous aurez le choix entre l’isolation extérieure et l’isolation intérieur de votre comble.

Les formalités administratives

La loi impose aussi un certain nombre de contrainte pour l’aménagement des combles. Il s’agit généralement de l’obligation pour tout propriétaire de solliciter l’autorisation auprès de la mairie, de respecter le code de l’urbanisme et dans le cas de pose de fenêtre ou de pièce supérieur à 20m², d’obtenir un permis de construire. Ces démarches doivent survenir avant le début des travaux et après la définition de votre projet. Vous aurez au minimum à faire une déclaration de travaux. il conviendra de bien se renseigner auprès de votre mairie concernant le code de l’urbanisme.

Retrouvez tous nos articles traitant la thématique de la maison en cliquant ici

Separator image Publié dans maison.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *