Débutants en surf : tout savoir sur la pratique du foil électrique

Dans le grand catalogue des matériels de glisse nautique, le matériel de surf foil électrique est une nouveauté qui gagne de plus en plus de place. Les adeptes du surf sont nombreux à plébisciter ce mode de glisse hautement technologique, notamment parce qu’il est adapté aux débutants. Dans quelle mesure ?

Le foil électrique pour apprendre le surf

L’apprentissage du foil surfing a longtemps été réservé aux personnes qui ont déjà une certaine aptitude en matière de surf classique. La pratique directe du foil est souvent déconseillée pour le débutant… Aujourd’hui, le e surf foil électrique ou l’e-foil constitue une solution. Il représente une nouvelle méthode pour entrer en matière et maîtriser rapidement la planche à foil. 

D’abord, cette catégorie est bienvenue sur tous les types de plans d’eau, allant des étendues calmes et placides aux mers houleuses. Sa conception lui attribue aussi un caractère polyvalent, c’est-à-dire que le foil électrique se prête à toutes les pratiques, de la randonnée aquatique à la course, en passant par le downwind entre autres…

Quel matériel pour débuter en surf foil électrique ?

Plusieurs marques s’arrogent le marché du surf foil électrique, eu égard à l’engouement autour de ce concept. Mais même s’il s’agit d’un équipement adapté à tous les niveaux de pratiquants, le choix du matériel doit être adapté. Il faut d’abord s’orienter vers les modèles adaptés à son poids et à sa taille : planche large et rond pour les débutants, mais plus fine, longue et étroite pour les initiés… 

Pour ce qui est du type de foils, d’autres critères de choix communs sont à prendre en compte. Notamment, pour débuter, il est conseillé de choisir le mât le plus court, pour éviter une remontée que l’on ne peut contrôler. Un fuselage long ainsi que des ailes larges et épaisses sont recommandés pour débuter.

Comment faire ses débuts en surf avec un e-foil ?

Même avec un surf foil électrique, les débuts en matière d’apprentissage sont toujours moins faciles que ce qu’on peut imaginer. Il vaut mieux y aller tout doucement, même en position assise. Il s’agit aussi bien de s’exercer à maîtriser son équilibre que de connaitre et de retenir les réactions de l’équipement. Il est même judicieux d’apprendre à chuter… Il est également interdit de se décourager, car cela rallonge davantage le temps d’apprentissage. Il faut savoir aussi qu’en matière de surf, le premier jour est pire que le second, et ainsi de suite.