Pourquoi accueillir les enfants soignés en France en famille d’accueil ?

Un enfant malade mérite compassion et toute attention de ses proches. Avoir les soins nécessaires pour sa santé est un droit pour un enfant. La santé d’un enfant doit être prioritaire pour tout le monde. C’est pour cela que les associations offrent leurs aides à ceux dans le besoin. Les évacuations sanitaires en France sont actuellement fréquentes. Par souci de budget, les enfants sont souvent exilés seuls à l’étranger. Qui sont alors les personnes au chevet de ses enfants ? Que représentent les aides pour ses enfants ?

Famille d’accueil temporaire

Devenir famille d’accueilrevient à veiller à une stabilité émotionnelle et un cadre réconfortant durant le séjour de l’enfant malade en France. Ce séjour est temporaire. Il varie en fonction du diagnostic de l’enfant, de l’intervention nécessaire ainsi que de l’amélioration de sa santé. La durée n’est souvent pas fixée. La santé de l’enfant est imprévisible. La famille prend en charge l’enfant à son arrivée sur le territoire français jusqu’à son retour dans sa famille biologique. 

Bien que ce soit temporaire, une bonne volonté est requise. En effet, ce type d’accueil exige une énorme disponibilité. Voici quelques conditions pour accueillir un enfant malade : 

  • Habiter à proximité d’un centre chirurgical 
  • Avoir à disponibilité un véhicule pour les urgences 
  • Être disponible et un emploi du temps flexible au profit de l’enfant

Réconfort et soutien moral 

Accueillir un enfant dans de telles situations diffère des décisions des juges. En effet, l’enfant ici est malade et nécessite une attention particulière. Les évacuations sanitaires sont souvent suivies d’une intervention chirurgicale lourde. L’hospitalisation d’un enfant présente toujours d’énormes risques et reste délicate. C’est une terrible épreuve pour l’enfant qui est seul, loin de ses proches. Le réconfort et le soutien moral doivent être une arme pour l’enfant afin de vaincre sa maladie. La famille d’accueil doit être présent pour chaque consultation, hospitalisation et intervention. La présence peut être déjà réconfortante pour un enfant.

Réhabilitation facile pour un enfant

Suite à l’intervention si tout est dans l’ordre, l’enfant peut sortir de l’hôpital. La réhabilitation est une des étapes les plus dures pour un malade. Avec le stress et les douleurs postopératoires, le malade est facilement irritable. C’est dans cette période de convalescence que la famille d’accueil offre une grande partie de son aide. Une aide précieuse qui peut éviter de plongé l’enfant ou l’adolescent de sombrer dans la dépression loin de ses proches. Des suivis et contrôles sont encore nécessaires avec une assistance pour tout déplacement. Dans de nombreuses recherches, le soutien et la présence d’une personne au chevet du malade contribuent à sa guérison.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *