Qui a le droit à l’aide alimentaire ?

Suite à des accidents de la vie, mais aussi à des problèmes financiers, de nombreuses personnes subissent une insécurité alimentaire. Et la crise sanitaire ainsi que d’autres problèmes économiques n’ont fait qu’aggraver la situation poussant plusieurs foyers à diminuer la qualité et la quantité de leur repas au quotidien. Des structures sociales, des associations et des fondations à buts sociaux se mobilisent alors pour apporter une aide alimentaire pour les personnes démunie. Voyons ici en quoi consiste l’aide alimentaire, quel type de personne peut en bénéficier, et les différents types d’aides octroyés.                                                            

Qu’est-ce que l’aide alimentaire ?

L’aide alimentaire est un soutien mis en place pour les personnes et familles en précarité, n’ayant pas de ressources suffisant pour se procurer une alimentation sûre et nutritive et en quantité suffisante. L’aide consiste à fournir des denrées alimentaires à des personnes qui sont dans le besoins. Elle est fournie par des associations ou des œuvres caritatives habilitées, par l’Etat ainsi que des organismes internationaux. 

Généralement, l’aide alimentaire proposée par les associations et les œuvres caritatives est suivi d’un service d’accompagnement social. Cet accompagnement par l’alimentation permet à ces associations de tisser des liens sociaux, avec une écoute et un intérêt pour les besoins de la personne. C’est aussi un moyen de sensibilisation et d’orientation vers des dispositifs sociaux adéquats dans le cadre de l’insertion sociale.


Quel revenu pour recevoir l’aide alimentaire ?

Pour pouvoir toucher le plus  possible de personnes en situation de précarité alimentaire, les associations et les autres dispositifs d’aides peuvent fixer des barème. Et tout le monde ne peut pas accéder à cette aide, une évaluation des ressources mais aussi des charges peuvent être réalisées pour justifier la situation d’insécurité alimentaire. 

Cependant, ayant un volet d’accompagnement social, l’aide alimentaire peut prendre en compte les difficultés exceptionnelles comme les sinistres, et les accidents de la vie tels que les maladies ou l’arrêt temporaire de travail.

Quels sont les différents types d’aide alimentaire ?
Plusieurs types d’aide alimentaire sont mis en place pour les personnes en situation de précarité.

Banque alimentaire

Ce dispositif d’aide sociale est mis en place pour collecter, gérer et partager des denrées alimentaires répondant aux besoins essentiels en produits de première nécessité. Spécialisé dans les taches logistiques et la collecte des dons alimentaire, une banque alimentaire ravitaille les institutions habilités à distribuer des vivres. Avec un puissant réseau, elle se charge ainsi de négocier auprès des fournisseurs de denrées alimentaires.

Repas communautaires

Un repas communautaire est un moment de partage organisé par les associations qui permet à des personnes exclus ou ayant des difficultés socioéconomique de prendre un repas avec d’autres personnes. C’est un moyen d’avoir accès à de la nourriture et d’établir des contacts afin de tisser des liens sociales. Des activités collectives sont organisées autour du repas pour lutter contre l’isolement.


Colis de nourriture et aide alimentaire

Une forme très répandue d’aide alimentaire, le colis de nourriture permet de recevoir gratuitement ou à des prix symbolique des produits permettant de soulager des ménages ou des personnes pour quelques jours. Ce sont des denrées collectés auprès de l’union européenne ou des banques alimentaires, mais aussi des produits récoltés ou achetés en grandes surfaces issus des dons des particuliers. Un colis peut ainsi  comprendre des produits de base de bonne qualité pour un repas sain et équilibré.