Quels sont les symptômes d’une maladie neurologique ? En voici la liste :

Rate this post

La catégorie de maladie neurologique liste un certain nombre de signes et de symptômes pouvant être distinctifs, mais qui peuvent aussi faire prendre une pathologie pour une autre. En tout cas, il existe quelques types de phénomènes dont l’apparition concomitante devrait alerter.

Troubles de la sensibilité et des sens

Une maladie neurologique liste différents phénomènes consistant en la variation de la sensibilité : engourdissement de la peau, picotements, hypersensibilité ou perte de sensation (toucher, froid ou chaleur, douleur…), ainsi de suite. Par exemple, une tumeur au cerveau ou une neuropathie peut provoquer des fourmillements. Une maladie neurologique peut aussi déstabiliser les sens. Par exemple, on aura des troubles visuels en cas de tumeur cérébrale, des troubles auditifs en cas de maladie de Ménière, une hallucination olfactive en cas de tumeur cérébrale…

Troubles du sommeil et céphalées

Certaines variations de la qualité ou de la quantité du sommeil comme la parasomnie ou le syndrome des jambes sans repos peuvent annoncer une maladie neurologique de la liste des pathologies neurodégénératives.  Une hypersomnie ou excès de sommeil peut aussi faire suspecter un syndrome de Kleine-Levin… Il en est de même des céphalées dont la plupart découlent d’une atteinte du cerveau, pour ne citer que la migraine ou l’hypertension artérielle.

Changements de la conscience et troubles cognitifs

Plus d’une maladie neurologique de la liste des plus connues aux moins courants provoque des troubles de la conscience chez les patients : hallucinations, confusion, coma, ainsi de suite. Des maladies comme la démence, la schizophrénie, l’épilepsie… sont autant de pathologies du système nerveux qui peuvent déstabiliser la conscience. Cela peut s’accompagner de dysfonctionnements cognitifs (aphasie, agnosie, trouble de la mémoire…), notamment lorsque la maladie est neurodégénérative (Alzheimer, Parkinson, etc).

Dysfonctionnements musculaires

Une bonne liste de maladies du cerveau, des nerfs et de la moelle épinière met à mal les fonctions musculaires des individus touchés. Certaines pathologies engendrent des difficultés dans la commande des muscles (Alzheimer, épilepsie…), tandis que d’autres provoquent leur atrophie ou leur rigidité (sla, Parkinson…).

Les crises convulsives

La gamme de maladie neurologique on liste les crises convulsives parmi les symptômes moyennement courants. Si l’épilepsie est la principale pathologie où les convulsions sont les plus sévères, les personnes atteintes d’AVC peuvent aussi en faire. Les personnes atteintes d’une tumeur ou d’une infection du système nerveux central peuvent aussi être sujettes aux convulsions.

La liste des signes d’une maladie neurologique n’est pas exhaustive. Découvrez sur cette page d’autres explications les concernant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *